ASSEMBLEE GENERALE DU 11 JANVIER 2020.

 

Rapport moral de l’association APAT, Actualité de la Psychanalyse à Troyes.

Chers membres adhérents, collègues et amis, chers partenaires, ce rapport d’activité est l’occasion de redessiner chaque année les contours de l’association dans ses limites internes, définies par la rigueur et l’exigence du travail soumis à la pensée analytique, au delà desquelles il perdrait sa spécificité et se vulgariserait. Cette exigence de la pensée vaut pour les analystes, qui ont aussi, dans l’esprit de l’association à savoir parler de la façon dont on peut aller vers la psychanalyse sans pour autant devenir analyste.

Par son site et sa brochure, par les rencontres à de nombreuses occasions, l’association suscite un appel aux questionnements, un temps de l’approche au-delà du seuil imaginaire, pour soi-même ou dans nos pratiques professionnelles. C’est sa fonction de conquête de ce que sont les objets de la science analytique.

ASSEMBLEE GENERALE DU 02 FEVRIER 2019.

Rapport moral de l’association Actualité de la Psychanalyse à Troyes, pour 2018

 

Chers membres adhérents, collègues et amis, je voudrais commencer ce rapport d’activité de l’année 2018 par un rappel à notre mémoire de la psychanalyste Gilda Sabsay Foks, décédée en mars, elle qui devint la marraine de notre association à sa création en 2006. Gilda est venue à trois reprises nous parler de ses trouvailles théoriques et cliniques, dans une langue qui traduisait le français  toujours en bordure du sens convenu pour qui n’a connu que cette langue,  laissant ainsi planer cette opacité propice au surgissement du sens, telle que l’énigme de l’inconscient nous y confronte. Il faut dire aussi qu’au-delà de la syntaxe singulière du discours de Gilda, il y avait une grande expérience, un travail théorique constant sur la pensée freudienne et une fraicheur intuitive qui faisait mouche. Un hommage lui a été rendu sur le site. Son intérêt pour la vie des institutions analytiques l’avait rendue très attentive à notre association. Nous  gardons en héritage l’exigence et l’engagement de sa position analytique.

ASSEMBLEE GENERALE APAT DU SAMEDI 21 janvier 2017

RAPPORT MORAL ET D’ACTIVITE 2016

Bonjour chers collègues et membres d’Actualité de la Psychanalyse à Troyes, bienvenue aux personnes qui sont là et désirent mieux connaître les activités de notre association. Merci à tous d’être là en ce jour d’assemblée générale et de fête pour APAT, puisque nous allons lui souhaiter, espérons-le, joyeusement, son 10ème anniversaire. Plus de 150 personnes sont attendues, ce qui est une réussite inespérée pour l’équipe créative et engagée qui, entrainée par Alain Méry et le bureau, a préparé cette soirée, et pour nous tous…Ce qui aussi témoigne probablement de notre vitalité. Ayons une petite pensée pour Pierre Kahn, parti il y a 10 ans également, juste avant que l’association qu’il avait imaginée voit le jour.

ASSEMBLEE GENERALE APAT DU SAMEDI 9 JANVIER 2016

RAPPORT D’ACTIVITE 2015

Bonjour chers collègues et membres d’Actualité de la Psychanalyse à Troyes et merci d’être là. En cette période de vœux, je vous réitère ceux du bureau pour une année 2016 pleine de vie. Je souhaite également la bienvenue aux nouveaux membres d’APAT ainsi qu’aux personnes invitées qui désireraient mieux connaître les activités de notre association.

Deux mots sur le changement de lieu pour cette AG, que nous regrettons, la Maison des Associations nous donnant jusqu’à aujourd’hui une ouverture, une occasion de nous inscrire dans la cité. Vous savez sans doute que notre décision a été prise suite aux exigences de déclarations à la mairie, à la préfecture et de contrôles « physiques » dans le cadre de la prorogation de l’état d’urgence décrété par le Président de la République,

Octobre 2006-janvier 2016, APAT, notre association va donc très bientôt fêter ses 10 ans et nous fêterons cet anniversaire en octobre prochain. APAT compte 65 membres alors que nous n’étions en 2006 qu’une quinzaine de membres fondateurs.

J’aimerais à cette occasion introduire cette Assemblée Générale en rappelant le souvenir de Pierre KAHN et en lui rendant hommage, lui qui a réussi à fédérer notre groupe de « membres fondateurs » et qui mettait toute son énergie à nous convaincre de la nécessité de fonder une association qui porterait les valeurs de la Psychanalyse. Il serait sans doute satisfait de nous voir si nombreux et si déterminés à faire vivre APAT.

ASSEMBLEE GENERALE APAT DU SAMEDI 7 FEVRIER 2015

RAPPORT D’ACTIVITE 2014

Ces dernières semaines, durant les événements mortifères de janvier, me revenait en tête la célèbre anaphore du discours de Martin Luther King « Je fais un rêve »/ « I have a dream », ce discours sur les marches du Lincoln Mémorial de Washington le 28 août 1963 pendant la « Marche de la liberté », discours point d’orgue du Mouvement des droits civiques, considéré comme l’un des plus marquants du XXème siècle, moment singulier et message d’espoir au-delà des frontières américaines [et accessoirement matériel pédagogique de mes professeurs d’anglais soixante-huitards et laïques, génération qui faisait des rêves et appelait l’imagination au pouvoir].

Au même moment, j’entendais des collègues psychanalystes de longue expérience, remarquer pour s’en plaindre que leurs patients rêvaient beaucoup moins qu’avant. On peut également noter que les enfants que nous recevons ne dessine plus beaucoup, tout accaparés qu’ils sont et ce dès le plus jeune âge par les images de leurs tablettes numériques et jeux vidéo.

Qu’en est-il en effet de la place, de l’espace (« l’espace de cerveau disponible »), de l’existence de cette vie psychique dont témoigne la psychanalyse et tout aspirant psychanalyste ? Cette vie psychique confrontée aux tendances désorganisatrices internes ou externes, confrontée parfois à un effroi médusant dans notre monde occidental pourtant relativement protégé de la violence, confrontée à l’acte, au difficile à élaborer, au détriment de la parole et surtout d’une parole intime.