13 novembre 2017

Conférence à l'Institut Universitaire Rachi de Troyes

La Psychanalyse, un art nouveau pour créer du lien social

Par Marie-Pierre Simon-Koch, psychanalyste 

  

Cette conférence est dédiée à Claude Dorgeuille, psychanalyste de l’association Lacanienne Internationale, à David Garbarg, pianiste, professeur au conservatoire de Paris et à Pierre Koch mon époux.

6 mai 2019

Conférence à l'Institut Universitaire Rachi de Troyes

 

Aimer, être aimé(e) : une quête paradoxale ?

Par Thierry Schmeltz, psychanalyste

ARGUMENT : Tout en reconnaissant la nécessité de l’amour comme condition d’humanisation, Freud n’en souligne pas moins, dès le début de son œuvre, le risque de dissolution de la frontière entre le moi et l’objet. De la nécessité vitale à la menace narcissique, comment penser ce paradoxe de l’expérience amoureuse ?

4 mars 2019

 

Argument :

Cet amour par excellence qu'est l'amour maternel est, selon Freud, "la relation la plus parfaite" et le prototype de toutes les relations amoureuses ultérieures.

L'idée d'une relation mère-enfant faite de symbiose et d'harmonie s'est longtemps imposée pour décrire les premières relations bien que la clinique illlustre l'hostilité inhérente à cette relation particulière. Les développements de la psychanalyse permettent de questionner le caractère mythique de ce supposé amour et son ambivalence sans laquelle l'enfant peut difficilement se constituer comme sujet.

7 janvier 2019

Conférence à l'Institut Universitaire Rachi de Troyes

"Tomber amoureux (se) au risque d’en tomber fou ou folle ?"

Par Brigitte Martinez-Tartois, psychanalyste

Télécharger le PDF

 

INTRODUCTION

 

Mon premier titre était : « l’amour fou à en tomber folle !? ». Point d’exclamation. Point d’interrogation.

Puis je l’ai changé pour : « tomber amoureux(se) au risque d’en tomber fou ou folle !? »

Danièle Lévy a mis le doigt sur le trait identificatoire pris sur le vif du corps de l’autre dans la rencontre. Anne Bazin a développé l’amour véritable particulièrement dans l’amour de transfert. Béatrice Braun a insisté sur l’aspect des re-trouvailles .

Je souhaite quant à moi vous parler des risques de la passion amoureuse du fait du féminin mélancolique.

14 mai 2018

Conférence à l'Institut Universitaire Rachi de Troyes

 

Pourquoi la guerre ?

Enjeux culturels et transformations psychiques

Par Thierry Schmeltz, psychanalyste